lundi 19 décembre 2016

ALBUM JEUNESSE : Un conte merveilleux


Rebecca Dautremer aime jouer avec les contes. Après le Petit Poucet ou Alice au pays des merveilles, c'est La Belle au bois dormant qu'elle revisite et réinvente ici. Et sous sa plume légère et poétique, c'est comme un rêve. A partager à partir de 5 ans.

Cela fait vingt ans déjà que l'on est sous le charme de l'art délicat et subtil de Rebecca Dautremer, l'une de ces rares illustratrices dont on classe les ouvrages en rayon jeunesse tout en sachant très bien qu'ils séduisent autant les adultes que les enfants. Nul doute que ce sera encore le cas avec ce merveilleux Bois dormait dans lequel on retrouve tout l'univers graphique si particulier de l'auteure de Princesses oubliées ou inconnues, peut-être son livre le plus célèbre. Ici, un prince et son compagnon de route cheminent dans une forêt puis aux abords d'une ville dont tous les habitants, humains comme animaux, sont plongés dans un profond sommeil qui dure depuis cent ans ! Rebecca Dautremer transforme donc le fameux conte de Perrault et le nourrit d'interrogations sur la nature de ce sommeil (est-de un sort ? est-ce la mort ? est-ce un songe ?…), mais aussi sur celle de leur éventuel réveil. Porté par un dessin tout en mélancolie et en douceur, Le Bois dormait est une invitation au rêve, une pure splendeur dont on contemple longuement les planches qui n'en finissent pas de révéler leurs détails. Un chef-d'œuvre du genre ? Sans aucun doute. A apprécier quel que soit son âge.

Rebecca Dautremer, Le Bois dormait, éd. Sarbacane, 18 €.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire